Congress Now : 21/01/2944

Congrès de l'UEE (396)

SOUS-COMITÉ SUR LES AFFAIRES ET LE COMMERCE

21-01-2944 SET

 

Session Transcription Automatique

prouvé et Admit - Archiviste Assistant Burg (#748392BDF)

 

9h32 2944-01-21_ - la session commence

 

SÉNATEUR ERROL GANS (C - Locke - système Idris) : Bonjour à tous. Puisque nous avons un quorum, je déclare ouverte cette réunion du sous-comité de sénat sur les affaires et le commerce. Veuillez prendre vos sièges. Le premier ordre du jour, nous continuerons d'entendre le sénateur au sujet de la proposition de Terra. Le sénateur Albervar, êtes-vous prèt ?

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : Oui, Monsieur le président.

SÉNATEUR ERROL GANS (C - Locke - système Idris) : Vous pouvez procéder, dans ce cas.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : Honorables mesdames et messieurs , je ne souhaite pas vous faire perdre du temps d'avantage. En résumé, l'octroi à la Jysho Corporation d'un certificat d'affaires pour ouvrir des concessions dans l'UEE pourrait être une remarquable première étape  vers l' améliorations des relations avec l'empire Xi'An ainsi qu'un coup de pouce nécessaire aux économies locales. Je pourrais continuer à parler, mais j'imagine que les projections que vous voyez devant vous parlent pour elles-mêmes. C'est pourquoi, je conserverai le temps de parole qu'il me reste pour répondre aux questions.

SÉNATEUR ERROL GANS (C - Locke - système Idris) : Merci, sénateur. quelqu'un ?

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Si je peux ?

SÉNATEUR ERROL GANS (C - Locke - système Idris) : Le président donne la parole au sénateur d'Ellis.

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Merci. Sénateur Albervar, j'ai seulement survoler votre proposition depuis la nuit dernière, mais je n'ai pas vu une mention concernant les limites.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : Pardonnez moi, sénateur, mais à quelles limites faites vous allusions ?

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Et bien, au nombres de ces magasins… comment les appellent ils déjà ?

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : La franchise s'appelle la CTR.

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Et que sont ils sensé vouloir vendre?

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : Tout est décrit dans leur plan d'action, sénateur.

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Eclairez moi.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : Ils offrent du ravitaillement et des services de réparations.

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Ravitaillement et réparation… d'accord, bien, revenons à mon point original, vous n'avez pas indiqué le nombre de ces stations de ravitaillement et de réparation que le certificat de commerce permettrait d'ouvrir.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : C'est vrai. Un certificat pour faire des affaires est un certificat pour faire des affaires. Je ne me rappelle aucun certificat précédent qui spécifient le nombre de magasins.

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Je sais que vous mettez fièrement en valeur les chiffres économiques positifs dans vos données, mais vous ne pensez pas qu'il est irresponsable de ne pas imposer de limitation ?

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : Irresponsable ? Non, Ce sont des commerce. Elles ont fait une demande pour un permis de vente dans l'UEE. Nous analysons le permis et l'approuvons ou pas. En ce moment, je ne suis pas

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Bien,Imaginons un scénario où les stations de ravitaillement et de réparation de CTR commencent à s'ouvrir un peu partout. Elles sont sur Terra et Croshaw, même la Terre. Ces magasins commencent à vendre de plus en plus, au delà de leurs concurant a propriété humaine, et commencent a dominer le marché -

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : Avec tout le respect que je vous dois, sénateur…

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Permettez moi de finir. Si ces stations commençaient à dominer le marché, ne remettrions-nous pas effectivement une grande partie de notre secteur commercial à une puissance étrangère ? Une puissance, pourrais je ajouter, qui a toujours été fourbes a notre égard dans les meilleurs moments.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : Si vous suggérez que nous rejetions la demande, simplement parce qu'elle pourrait créer de la concurrence dans notre marché -

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Je suggère que ces entreprises menacent ou tendent à menacer le mode de vie de nos électeurs. Je veux dire, n'est ce pas là notre véritable rôle ici ? Surveiller les Affaires et le commerce afin de déterminer ce qui est équitable pour les gens qui nous ont élus a cette place. De plus, ne diriez-vous pas que c'est notre devoir que de les protéger d'abord ? Plutôt que nos poches ?

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (T - Terra - système de Terra) : Excusez moi ?

SÉNATEUR ERROL GANS (C - Locke - système Idris) : Sénateur Co, vous vous abstiendrez de proférer de telles remarques inflammatoires. Vous avez déjà été averti auparavant.

SÉNATEUR YORI CO (C - Green - système d'Ellis) : Je retire la question.

SÉNATEUR ERROL GANS (C - Locke - système Idris) : Note pour l'archiviste, Retirez cette dernière remarque de l'enregistrement. Nous allons prendre une courte pause et quand nous reprendrons, nous continuerons à discuter de la proposition du sénateur Albervar d'une façon civilisée. Sénateur Co, j'ai un mot a vous dire.

 

COUPURE DE TRANSCRIPTION

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

rsi-logologobas2

top